Sartène, la plus Corse des villes Corses

… comme l’écrivait Prosper Mérimée.

Sartène est une des communes de la Corse du sud. Située au sud-ouest de l’île et surplombant la vallée du Rizzanese, elle est, par sa superficie, la plus grande commune de Corse

Les maisons de la vieille ville sont toutes en granit gris et bâties avec des pierres taillées à la mains. On circule à pieds dans ses petites ruelles dont certaines sont très escarpées.

 

 

Sartène a une histoire très troublée. A ses débuts, elle était entourée de remparts pour se protéger des envahisseurs. De Sartène, on voit d’ailleurs toute la plaine des abords du golf du Valincu (Propriano pour vous situer) d’où arrivaient les envahisseurs.

Ce qui a longtemps fait l’attrait de Sartène, c’est la traditionnelle procession du Catenacciu (l’enchainé) le Vendredi saint, créée par les Espagnols qui ont occupé la ville au XVIème.

A cette époque, lorsque les Sartenais voyait un soldat sortir de sa garnison, ils le tuaient ! Un chef de garnison a alors demandé à parler aux sages de la ville et leur a proposé, pour le Vendredi Saint, de mettre un de ses soldats au cachot. Celui-ci représenterait le Christ au Golgotha ! Les Sartenais pouvaient se défouler sur lui en lui jetant des pierres tout au long du parcours. Ce soldat était enchainé, portait une croix de 30 kg, une couronne d’épines sur la tête et avait une cagoule pour dissimuler son visage.

Cette coutume est restée et tous les ans, pour le Vendredi Saint, un homme porte tout cet attirail que l’on trouve dans l’église de Sartène.

On l’appelle le pénitent et personne à l’exception du curé ne sait qui est ce pénitent.

C’est une procession de nuit très impressionnante. A découvrir !

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Découvrez aussi...
Lieux

Propriano

Ville balnéaire sur le golfe du VALINCO, sur la côte Occidentale, Propriano est une ville en pleine expansion avec ses plages et son port de plaisance qui jusque dans les années 80 était un simple port de pêche. … Read More

En savoir plus »

Les commentaires sont fermés.